Institut de Cardiologie Personnalisée Lyon 


-A +A

Vous êtes ici

La syncope cardiaque ou cérébrovasculaire

La syncope cardiaque

 

  • Qu’est-ce que la syncope cardiaque ?

Il s’agit d’une perte de connaissance qui se produit lorsque le cœur n’est pas capable d’envoyer suffisamment de sang au cerveau en raison d’un trouble du rythme cardiaque ou d’une cardiopathie structurelle.

  • Quels sont les différents types de syncope cardiaque ?

Les syncopes cardiaques sont dues à des troubles du rythme cardiaque (syncope par trouble du rythme), à des cardiopathies structurelles ou à des pneumopathies (syncopes cardiaques structurales). La syncope par trouble du rythme est provoqué par un ralentissement anormal (bradycardie) ou une accélération excessive (tachycardie) du rythme cardiaque, alors que la syncope structurale est causée par des maladies qui touchent le muscle cardiaque, les valves cardiaques ou même les vaisseaux pulmonaires.

  • A quelle fréquence se produisent les syncopes cardiaques?

Ce type de syncope est généralement fréquent chez les patients cardiaques. Elle est rare chez les personnes dont le cœur est sain en apparence.

  • Quelles sont les perspectives d’avenir pour un patient présentant une syncope cardiaque ?

Le pronostic de la syncope cardiaque est mauvais si elle n’est pas diagnostiquée et traitée correctement. Les patients cardiaques doivent immédiatement prévenir leur médecin en cas de syncope, leur vie en dépend.

  • Quel est le traitement en cas de syncope cardiaque?

Les traitements de la syncope cardiaque se sont considérablement améliorés. Ils varient en fonction du type de syncope (par trouble du rythme ou structurale) : traitement médicamenteux, implantation d’un pacemaker ou d’un défibrillateur, chirurgie valvulaire, etc.

La syncope cérébrovasculaire

 

  • Qu’est-ce que la syncope cérébrovasculaire ?

Il s’agit d’une perte de connaissance rare due à des maladies des vaisseaux cérébraux, comme le syndrome qu’on appelle « syndrome du vol sous-clavier ». Pour soigner ce type de syncope, on peut avoir recours à un traitement médicamenteux et/ou chirurgical des vaisseaux affectés.